Antoinette fouque - site presse

Architecture classique
Antoinette Fouque - Site Presse

Théoricienne et auteure

Le combat d’Antoinette Fouque (ce site) n'a rien à voir avec un activisme pur et dur, il soutient la place de mère, qui n'est pas pour la théoricienne en contradiction avec avec la libération des femmes. La théoricienne exécre les mots en "-isme", qui renvoient à une théorie. Elle fait par conséquent naître le mot "féminologie". Au fil de plusieurs ouvrages, Antoinette Fouque fait la lumière sur la féminologie.

Antoinette Fouque un parcours entre enseignement et psychanalyse

C’est en 1972 à la fac de Vincennes qu’Antoinette Fouque dirige des débats au sujet de la sexualité féminine aux côtés de Luce Irigaray, psychanaliste féministe. Antoinette Fouque fait la connaissance du psychiatre Jacques Lacan à la fin des années soixante. Le cercle Psychanalyse et Politique, à l’origine du mouvement MLF, a été fondé par cette femme.

Une société d'édition pour les livres des femmes

Lieux d’échanges, les boutiques de livres créées par Antoinette Fouque ouvrent leurs portes jusque tard le soir. Le public a découvert de nombreuses écrivaines grâce à la société d’édition de la militante du droit des femmes, qui présente des centaines de livres consacrés à la réflexion des femmes. Grâce aux Editions des femmes, Antoinette Fouque défend la force littéraire des femmes.

Antoinette Fouque, une militante de tous les combats

Antoinette Fouque s'engage aux côtés de femmes en luttes telles que la Bangladaise Taslima Nasreen, la Kurde Leyla Zana et la Birmane Aung San Suu Kyi. Toutes les causes ont été encouragées par la militante. Le Collège de Féminologie et le Club Parité 2000 ont été créés par Antoinette Fouque. Chevalier des Arts et lettres et Commandeur de la Légion d'honneur, elle s’éteint en 2014.